Un massif très peu parcouru, pas de balisage, un beau bivouac près de bergeries avec vin et guitare, ascension du Monte Astu et retour hors sentier dans le brouillard : que du bonheur !...